Aurore JEAN

Site Officiel

Sochi m’a souri !!!!!! Mon 1er podium en Sprint !

Sprint SK Cpe du Monde SOCHI
Podium Coupe du Monde Sochi (RUS) / Sprint Skating 01.02.2013 ( 1. Kikkan RANDALL ; 2.Aurore JEAN ; 3.Céline BRUN-LIE )

Podium Coupe du Monde Sochi (RUS) / Sprint Skating 01.02.2013
( 1. Kikkan RANDALL ; 2.Aurore JEAN ; 3.Céline BRUN-LIE )

Rentrée au pays depuis une semaine, je prends enfin un moment pour revenir sur mon podium de Sochi. Depuis mon retour, j’ai pris le temps de récupérer, skier tranquillement dans le Risoux ou à la Darbella, et surtout de réaliser ce que j’ai accompli à Sochi. Alors voici, dans l’ordre, le souvenir que je garde de cette course.

 Nous sommes arrivés tard le mercredi soir à Sochi. Trois heures de décalage, couchée à une heures du matin, j’avais les jambes encore dures le lendemain matin pour ma dernière séance, la veille de la course.

Avec Marion Buillet, nous partagions la chambre numéro deux, je fais le vingtième temps des qualifs vendredi matin… j’aurais dû voir un signe dans cette répétition du chiffre deux, bien que ce fût le 1er Février ! Quoiqu’il en soit, mon but c’est d’abord d’aller en finale, ce qui m’importe, c’est passer les tours. Je gagne mon quart en évitant une chute de justesse, je fais trois en demie et me qualifie pour la finale en lucky loser. D’abord, je ne suis pas contente de cette demie finale, je suis sortie trop à l’extérieur dans le dernier virage. Ensuite je réalise que cette erreur me servira pour la suite.

2013-02-007(Photo: Marion Buillet)

C’est ma première finale de Coupe en skate… je devrais être satisfaite, mais j’ai l’impression que pour moi la journée commence ici. Ce n’est pas fini et j’arrive à ne pas me mettre la pression, en abordant cette finale comme un quart. C’est peut-être ça l’expérience ? Dans tous les cas, je ne suis pas stressée et je crois que c’est ce qui m’a le plus servi. Je reste au contact des deux premières toute la course, arrive à sortir en deuxième position et à y rester jusqu’au bout, sans avoir l’impression d’être sur une Coupe du Monde !

Sprint SK Cpe du Monde SOCHI

Ce résultat est-il logique ? Pas évident à première vue, mais au regard de ces derniers mois, sans doute que oui. Avec mes camarades de l’équipe de France, nous nous entraînons toute l’année pour ça, pour faire un podium. C’est la troisième fois que je vais en finale en Coupe du Monde (j’ai déjà atteint ce stade de la compétition en mars dernier en Sprint classique à Drammen et en décembre 2011 à Oberstdorf) et à Beitostoelen, sur une course FIS en novembre dernier, je suis déjà montée sur le podium. Ce podium figurait parmi les objectifs de ma saison et, grâce au travail effectué avec mon entraîneur cet été, j’ai le sentiment d’avoir déjà pu améliorer plusieurs points sur ma technique gestuelle de course.

 Ensuite, j’ai aimé le parcours de Sochi. Pourquoi ? Parce qu’il y a une bosse au début ! Comme à Val Munster (Sprint skating du Tour de Ski), c’est un parcours difficile et ça me plait. Les parties plates ne sont pas à mon avantage, mais pour les raisons que je viens de citer, j’arrive bien à les aborder aujourd’hui, et  à être ainsi plus libérée et efficace sur mes skis.

 La suite… ne surtout pas m’endormir sur mes lauriers et continuer à m’entrainer, à travailler encore  pour améliorer toujours quelques petits détails. La saison est loin d’être finie.

 Pour l’anecdote, j’étais très heureuse d’être entourée de Kikkan Randall et Céline Brun-Lie sur le podium. En effet, j’ai fait plus ample connaissance avec Kikkan la semaine avant la Clusaz en m’entraînant avec elle dans le Jura. Nous nous connaissions peu, mais Kikkan m’a contacté via « Facebook » pour me dire qu’elle s’entraînait dans le secteur des Rousses en janvier. J’ai pu faire des séances avec elle dans le Massacre, elle est venue à la maison avec son mari canadien, nous avons parlé de sa région, l’Alaska, du Jura. C’est une belle personne. Je lui ai promis d’apprendre l’Anglais et, en retour, elle m’a promis d’apprendre le Français. J’espère qu’elle reviendra dans le Jura, car elle a été impressionnée par le paysage, la qualité des pistes et le nombre de personnes sur les skis quelques soit l’heure du jour. J’apprécie également Céline, car c’est l’une des filles avec lesquelles j’échange régulièrement sur le circuit, elle parle bien notre langue, car sa grand mère est française !

2013-02-030

 Je voudrais partager ce podium avec le staff de l’équipe, car j’avais de très bon skis, ainsi qu’avec toutes les personnes qui ont toujours cru en moi. Ma progression n’a pas toujours été facile – je pense  à la fracture de mon doigt de pied l’an dernier – et mine de rien le soutien et la confiance de mes proches m’ont renforcée mentalement et m’ont permise d’arriver jusqu’ici. J’ai gardé précieusement mon dossard à l’issue de la course et l’offrirai à Jean-Pierre Lacroix, pour le remercier de la confiance qu’il m’accorde depuis pas mal d’années.

 Je n’ai qu’un regret, celui que ma grand mère Jeanne n’ait pas pu me voir sur ce podium, car elle était une de mes plus fidèles supportrices. Comme je n’ai pas pu aller lui dire un dernier au revoir à Dommartin la veille de la Coupe du Monde de la Clusaz, je m’étais promise de réaliser quelque chose de bien pour elle sur les skis. C’est fait.

 La suite de mes compétions? Vous me retrouverez ce weekend sur la coupe du Monde de Davos en Suisse. Avec Samedi 16 Février (Sprint classique) et Dimanche 17 (10 Kms skating). Ensuite s’enchaîneront juste derrière:    les Championnats du Monde à Val Di Fiemme en Italie où je disputerai ma première course le jeudi 21 Février.

Un grand merci aussi à toi Sam !!!!!!

Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes