Aurore JEAN

Site Officiel

De retour….

Trans'Roller Montée du Larmont

De retour…….

photo

La première période de notre préparation estivale se termine, et du coup ma période de silence sur ce site aussi ! En résumé : tout s’est bien passé sans véritables soucis physiques. Je suis contente d’avoir vu réaliser l’ensemble de mon programme d’entrainement – et principalement dans le Jura, à la maison ! – et travailler plusieurs points techniques comme ma poussée, en classique comme en skating.

En accord avec mon entraineur, j’ai construit ma préparation sur le même schéma que l’année dernière. Je n’ai voulu aucun changement important dans mon programme d’entrainement ; ma saison dernière s’est plutôt bien passée, je souhaitais rester sur les mêmes bases.

Même si mes deux dernières courses en ski roues de l’été (les championnats de France à Prémanon et la Montée du Larmont) ne constituaient pas des objectifs en soi, j’ai donné le maximum… il est certain qu’une fois le dossard sur le dos, j’ai du mal à me retenir, d’autant que ces courses se disputaient à domicile, devant mes proches et mes amis.

Trans'Roller Montée du Larmont

Mon titre de championne de France à Prémanon m’a donné confiance et permis de valider ma préparation. Et avec la Montée du Larmont, j’ai pu disputer un chrono individuel sur un parcours court mais varié (plat puis montant). Même si je n’ai pas voulu prendre de risques sur la route mouillée, j’ai pu produire un effort proche de celui que je dois produire sur neige, sur un format coupe du monde.

Dans moins de trois mois, la saison commence et nous avons maintenant repris les stages sur neige. Cette semaine, nous effectuons notre deuxième séjour dans le tunnel de Oberhof et, début octobre, nous poursuivons sur le glacier de Ramsau. Ça fait bizarre de se remettre dans le froid, mais vraiment du bien de reprendre contact avec la neige.

Début novembre, nous commencerons la saison en scandinavie par une série de courses FIS, avant de disputer la première épreuve de coupe du monde le 29 novembre à Kuusamo. Pour la première fois de ma carrière, j’entrerai dans la saison déjà qualifiée pour les premières épreuves de sprint comme de distance. Le fait d’avoir terminé la dernière saison dans le « groupe rouge » sur ces deux familles de courses me protège. C’est une sensation nouvelle, de la pression en moins, des conditions idéales pour entrer de plein pied dans la saison olympique qui s’annonce.

 

Aurore

Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes